63034_1398355129_consommation-collaborative
Consommation
Accueil > Mes éco-gestes > Consommation > A la découverte de la consommation collaborative

A la découverte de la consommation collaborative

Le besoin d’économiser et le souci de l’écologie ont entraîné de nouvelles façons de consommer et de vivre. De l’alimentation au voyage, en passant par la nourriture, les vêtements, les services, consommer malin c’est possible !

La consommation collaborative désigne un modèle économique où l’usage prend l’ascendant sur la propriété. L’usage d’un bien ou d’un service peut être augmenté par le partage, l’échange, la vente ou la location.

La consommation collaborative, grande division de l’économie collaborative, bouscule les anciens modèles économiques en changeant non pas ce que les gens consomment mais la manière dont ils consomment. La croissance des formes d’échanges directs entre particuliers a été notamment permise par la démocratisation et le fort développement des nouvelles technologies. Partage, confiance, communauté sont les maîtres mots de cette économie de fonctionnalité qui voit dans le numérique et les réseaux sociaux un moyen de développer ses actions.

Le succès de l’économie collaborative n’est pas seulement dû à la crise ; il est également lié aux valeurs partagées par 75% des Français qui en sont adeptes. Ces pratiques véhiculent l’image d’un système à visage humain, dit de proximité et respectueux de l’environnement.

Aussi, plus de 75 % des Français ont déjà acheté ou vendu un objet d’occasion. L’économie collaborative est considérée comme réellement avantageuse en matière de pouvoir d’achat et comme un facteur de création d’emplois. Depuis une dizaine d’années, ce nouveau mode de vie se propage. Et de la nécessité à la tendance, le recyclage se place donc au cœur des nouvelles pratiques de notre société.

« Ce qui m’appartient et ne me sert plus, va t’appartenir et te servir ». Les pratiques dites de consommation collaborative séduisent essentiellement les jeunes couples avec un enfant ou plus. Cette « way of life » fait partie intégrante de leurs préoccupations. Ils plébiscitent les achats de produits d’alimentation courante et le vide-dressing. Les jeunes sont également intéressés par le co-voiturage (lire par ailleurs), l’échange de maisons ou d’appartements, la location d’objets entre particuliers, voire d’électro-ménager. Enfin, d’autres ont décidé de cuisiner sain, frais et donc local. Là, les seniors rejoignent les plus jeunes en optant pour des « paniers fruits et légumes » proposés par l’Association pour le maintien d’une agriculture paysanne, favorisant ainsi le développement des circuits d’approvisionnement courts.

De nombreuses entreprises sont au cœur de cette notion de partage, d’échange et de seconde vie. Du co-voiturage de Blabacar, aux bonnes affaires de Airbnb, le troc de fringues de Pretachanger, toutes les plate-formes d’économie de partage entendent bien proposer à leur membre une autre vision de l’économie contemporaine.

2 réflexions sur “ A la découverte de la consommation collaborative ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>