Bulk dry goods for sale in market
Consommation
Accueil > Mes éco-gestes > Consommation > Au poids et sans emballage !

Au poids et sans emballage !

Vendre au poids et sans emballage, c’est l’idée de Berlinoises qui ont monté un supermarché écologique et anti-gaspillage. Cette idée de precycling consiste à ne pas produire de déchets plutôt qu’à les recycler. Ce concept « 100% vrac » a franchi le Rhin…pour traverser la France et s’installer à Bordeaux. Et d’autres ouvertures sont prévues tout au long de l’été grâce notamment à l’engouement pour des produits locaux sélectionnés en direct…

L’idée d’écologie préventive est très simple : vendre en libre-service des aliments au poids ou à la pièce, et non emballés aux clients qui doivent venir avec leurs contenants. Tout est rechargeable : cagettes, bocaux, tupperwares, bouteilles, sachets, etc.  Et en cas d’oubli ou d’insuffisance, des récipients réutilisables sont disponibles sur place.

L’épicerie sans emballages jetables peut être définie ainsi : 1. J’apporte mes récipients ou je me les procure sur place. 2. Je choisis la quantité exacte dont j’ai besoin et qui correspond à mon budget. 3. Je pèse ou je compte et je paie en caisse. 4. Je consomme à la maison et je garde les « recharges ».

Les fondatrices de ces « courses en vrac » ont essentiellement retenu la démarche écologique et économique.  « La nature a déjà emballé fruits et légumes. A quoi cela sert de mettre un emballage de plus ? »   interpellent les créatrices allemandes de la start-up ‘’Original Unverpackt’’. On achète donc « intelligent » et adieu les sacs et barquettes en plastiques, les boites et les emballages « révolutionnaires » en tout genre. Car chaque jour, 8 millions de déchets (bidons, bouteilles, sacs, etc.) sont déversés dans les terres et mers et 1,3 milliard de denrées alimentaires se perdent chaque année. Ce qui correspond à un tiers de la consommation mondiale.

De quoi réfléchir !

En vrac !

En fait, la vente en vrac, ce n’est pas nouveau ! Pratiquée depuis longtemps par des boutiques bio, elle a été mise en place par Auchan dès 2002 dans ses espaces Self discount jusque 2007 avant de « passer » le relais à Carrefour avec ses rayons « Courses eco ». La société Jean Bouteille propose également le même concept pour les liquides, vins, huiles, jus de fruits, etc. Quant aux produits qui doivent respecter certaines règles de fraîcheur et d’hygiène, ils sont vendus dans des emballages consignés… Comme au bon vieux temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>