Archives du mot-clé jpmp

Obama casse la baraque Événements
Accueil > Posts tagged "jpmp"

Changement climatique : Obama casse la baraque

Bonne nouvelle : notre ami le président américain, Barack Obama, s’apprête à annoncer un nouveau plan de lutte contre le changement climatique. Les choses sont claires : une série de règles et de réglementations environnementales, représente, selon Barack Obama, une avancée encore « jamais franchie » par les Etats-Unis dans ce domaine.
« Le changement climatique n’est pas un problème pour une autre génération. Il ne l’est plus », voilà les mots prononcés par Barack Obama dans une vidéo diffusée dimanche, expliquant en quoi le changement climatique est une menace pour l’économie, la santé, le bien-être et la sécurité. Limiter les émissions carbone. Concrètement, parmi les mesures avancées, les centrales thermiques US devront limiter leurs émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’électricité de 32 % en 2030 par rapport aux niveaux de 2005. « Les centrales électriques sont la principale source de pollution par le carbone nocif qui contribue au changement climatique », a ajouté dimanche le président américain, qui a fait de la lutte contre le changement climatique une promesse électorale lors de sa campagne de 2008. « Dans l’intérêt de nos enfants, pour la santé et la sécurité de tous les Américains, cela va bientôt changer », a-t-il ajoué. Cela contribuera à réduire les factures d’énergie des particuliers, à créer des emplois dans le secteur des énergies renouvelables et assurera des services énergétiques plus fiables, a encore expliqué Barack Obama. Les centrales thermiques représentent 40 % des émissions américaines en dioxyde de carbone, le gaz le plus répandu contribuant au changement climatique.

#jpmp avec AFP

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/08/03/les-objectifs-de-barack-obama-contre-le-changement-climatique_4709254_3244.html

Obama casse la baraque

Cop 21 Événements
Accueil > Posts tagged "jpmp"

La conférence Paris Climat 2015

Cop 21

La France présidera la 21ème Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015(COP21/CMP11). Cette échéance est cruciale : elle doit aboutir à l’adoption d’un premier accord universel et contraignant sur le climat pour maintenir la température globale en deçà de 2°C.

Quels sont les enjeux ?
Les conclusions des travaux du GIEC ont largement démontré que l’intensification du dérèglement climatique due à l’activité humaine était une certitude et que le scénario de l’inaction aurait des conséquences catastrophiques. Le rapport 2014 du Programme des Nations unies pour le développement alerte déjà sur le ralentissement du développement humain en partie lié au dérèglement climatique et ses effets, notamment à l’augmentation de la fréquence des catastrophes naturelles. La transformation de nos économies et de nos sociétés pour un monde décarboné est aujourd’hui un impératif : c’est bien de l’avenir de l’humanité dont il est question.

La COP21 sera l’une des plus grandes conférences internationales organisées sur le territoire français. Elle doit aboutir à l’adoption d’un premier accord universel et contraignant sur le climat pour maintenir la température globale en deçà de 2°C.

La responsabilité de la France est double :

Accueillir, pendant deux semaines, dans les meilleures conditions, les 20 000 délégués et observateurs attendus sous les auspices des Nations unies
Assurer un rôle de facilitateur auprès de toutes les parties prenantes de la négociation, pour rapprocher les points de vue et permettre l’adoption d’un accord par consensus.

Cette conférence doit marquer une étape décisive dans la négociation du futur accord international qui entrera en vigueur en 2020, en adoptant ses grandes lignes, avec comme objectif que tous les pays, dont les plus grands émetteurs de gaz à effet de serre – pays développés comme pays en développement – soient engagés pour la première fois par un accord universel sur le climat.

La France souhaite un accord applicable à tous, respectant le principe de différenciation (tous les pays ne sont pas également responsables du dérèglement du climat.

La France promeut aussi un « Agenda des solutions », qui a vocation à regrouper et à dynamiser les initiatives des entreprises, des collectivités, etc. afin de porter en amont de la conférence une vision plus positive de la lutte contre le dérèglement climatique. Paris 2015 doit incarner un changement de paradigme : lutter contre le défi climatique ne signifie pas un nécessaire « partage du fardeau » des émissions, mais constitue surtout une opportunité de créations d’emplois et de richesses, d’invention de nouveaux modes de production et de consommation.
Source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Quels-sont-les-enjeux,37533.html